2

I would like to have margin notes numbered with roman numerals (if possible using the package snotez).

A MME

\documentclass[10pt,twoside,a4paper]{article}

\usepackage{fontspec}
\usepackage{xunicode}
\usepackage{polyglossia}
\setmainlanguage{french}

\usepackage{snotez}

\begin{document}

Il y a dans le texte littéraire (mais aussi dans tout texte) quelque
chose qui est au-delà du langage, c’est-à-dire au-delà du contenu
signifiant et au-delà de la forme individuelle, et par laquelle le
texte s’impose en tant que Littérature.  La littérature apparaît alors
comme un certain langage rituel, un certain ordre sacré de signes [un
certain agencement des signes], éternel, en dehors de
l’histoire\sidenote{Autrement dit, il y a une essence de la
  littérature au-delà du langage.}.  Cependant cette sacralisation est
un phénomène qui s’accomplit dans l’histoire, dont on peut suivre
l’évolution dans son rapport avec l’Histoire\sidenote{Ou plus
  précisément avec l’histoire des idées ?}.  C’est ainsi qu’à chaque
époque l’écrivain se retrouve confiné dans les limites d’un choix
entre plusieurs morales du langage, c’est-à-dire entre les différentes
possibilités par lesquelles il peut signifier\footnote{Bla bla bla.}
la littérature.

\end{document}

I appreciate your help.

Thanks a lot.

  • Please provide a compilable starter document – user31729 Jul 11 '16 at 16:59
1

Simply add \renewcommand\thesidenote{\roman{sidenote}} after loading the snotez package.

\documentclass[10pt,twoside,a4paper]{article}

%\usepackage{fontspec}
%\usepackage{xunicode}
%\usepackage{polyglossia}
%\setmainlanguage{french}
\usepackage{snotez}
\renewcommand\thesidenote{\roman{sidenote}}

\begin{document}

Il y a dans le texte littéraire (mais aussi dans tout texte) quelque
chose qui est au-delà du langage, c’est-à-dire au-delà du contenu
signifiant et au-delà de la forme individuelle, et par laquelle le
texte s’impose en tant que Littérature.  La littérature apparaît alors
comme un certain langage rituel, un certain ordre sacré de signes [un
certain agencement des signes], éternel, en dehors de
l’histoire\sidenote{Autrement dit, il y a une essence de la
  littérature au-delà du langage.}.  Cependant cette sacralisation est
un phénomène qui s’accomplit dans l’histoire, dont on peut suivre
l’évolution dans son rapport avec l’Histoire\sidenote{Ou plus
  précisément avec l’histoire des idées ?}.  C’est ainsi qu’à chaque
époque l’écrivain se retrouve confiné dans les limites d’un choix
entre plusieurs morales du langage, c’est-à-dire entre les différentes
possibilités par lesquelles il peut signifier\footnote{Bla bla bla.}
la littérature.

\end{document}

enter image description here

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.